Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Martinot Immobilier, Agence immobilière MONTEREAU FAULT YONNE 77130

CENTURY 21 MONTEREAU : LE PRET A TAUX ZERO EN 2019

Publiée le 10/07/2019

 

 

 

Un prêt à taux zéro toujours accessible en 2019

 

Le gouvernement a décidé d’aider encore plus le secteur du logement et notamment les emplois dans le bâtiment en modifiant le prêt à taux zéro actuel pour le rendre bien plus généreux en 2016 et en 2017. Ce PTZ de 2017 sera accessible à plus de ménages (plafonds de ressources augmentés, ouverture des droits à tout le territoire pour les biens immobiliers anciens avec travaux). De plus, il permettra d’obtenir une part bien plus importante du coût total de l’achat immobilier en crédit à taux 0 %. Découvrez tous les changements attendus pour le prêt à taux zéro dès le 1er janvier 2016 pour ceux qui veulent accéder à la propriété. Mise à jour : retrouvez en fin d’article les dernières informations sur les changements attendus pour le prêt à taux zéro en 2018 et en 2019. Pour favoriser l’emploi dans le bâtiment, l’État sponsorise l’achat immobilier Depuis quelques années les différents marchés immobiliers sont dans des phases de correction de prix excessifs. Ces baisses de prix ne sont pas homogènes sur l’ensemble du territoire. Dans certains secteurs les prix sont revenus à un niveau beaucoup plus abordable pour les revenus de la population locale (principalement dans les zones rurales). Dans d’autres, les excès sur les prix sont encore importants et écartent donc un nombre important de ménages de l’accès à la propriété. Le problème c’est que cette correction des différents segments du marché immobilier est très longue. Les transactions se font donc plus rares, de même que les nouvelles constructions. Cela crée du chômage dans le bâtiment (notamment ceux qui travaillent à la construction de logements) et chez les artisans (notamment ceux qui rénovent des biens qui viennent d’être achetés). Plutôt que d’attendre que l’équilibre entre l’offre et la demande se rétablisse par une correction des prix et donc un retour progressif des ventes, le gouvernement a décidé d’injecter encore beaucoup d’argent dans le secteur du logement en sponsorisant les achats immobiliers via un PTZ bien plus généreux. Quelques 2 milliards supplémentaires vont venir compléter une aide à ce secteur du logement qui récupère déjà plus de 40 milliards d’euros par an via diverses formes. Vous l’aurez compris, ces nouvelles améliorations sur le prêt à taux zéro vont avoir comme toute aide au logement un côté inflationniste sur les prix. Pourtant l’importante baisse des taux de ces dernières années l’a bien prouvé. Ce n’est pas au niveau des taux qu’il y a un problème, mais au niveau des prix. Certes des taux bas limitent, un peu, les effets néfastes de prix excessif. Mais nous avons vu que pour l’acheteur il était préférable d’avoir des prix bas et des taux hauts que l’inverse. L’objectif de ces changements est avoué : créer 50 000 emplois supplémentaires dans le domaine de la construction et de la rénovation en passant d’environ 60 000 PTZ distribués par an à 120 000 dès 2016. Cette version du prêt à taux zéro sera mise en place pendant deux ans. Elle sera donc valable jusqu’au 31 décembre 2017. Elle va permettre d’augmenter la capacité d’achat de nombreux ménages. Les nouveaux plafonds de revenus Plus de ménages seront éligibles pour ce PTZ+ dès le 1er janvier 2016. Ce sera surtout le cas en zone B1, B2 et C où les augmentations des plafonds sont importantes. Pour la zone A, les plafonds n’ont été que très légèrement revalorisés. Comme depuis début 2012, les ménages qui ont des bons revenus sont ainsi exclus de ce dispositif. Malheureusement pour ceux qui sont juste au-dessus de ces plafonds cela crée des inégalités importantes au moment d’acheter un bien immobilier. Surtout avec un montant financé par le PTZ qui a fortement augmenté (40 % du projet immobilier en moyenne).

 

N'hésitez pas à contacter CENTURY 21 MONTEREAU pour plus de renseignements sur les possibilités de finançement.

Notre actualité